• 5 000 mètres !

    Tinki est à 3 900 mètres. Pour tout le groupe, les phénomènes liés à l'altitude ont complètement disparu. Notre balade du matin s'est passée sans difficultés. Et c'est heureux car nous reprenons laroute et elle monte sérieusement, jusqu'au col Piruayani à 4 800 mètres. C'est le point le plus haut sur la route qui va de Cusco à Puerto Maldonado Nous nous arrêtons au bord d'un petit lac.

     

     Piruayani

    L'endroit est surprenant. Le lac est immobile, aucune végétation, il n'y a pas de vent, nous sommes un peu dans les nuages. Et bien sûr, nous sommes bien trop bas pour avoir de la neige...

    Piruayani

    Tina demande à chacun de nous s'il est en forme... et nous attaquons la montée !

    Piruayani

    Au départ, nous suivons Tina pas à pas. Il n'y a pas de chemin à proprement parler, mais on distingue un sens de la pente qui nous incite à monter tranquillement.

    Piruayani

    Pas de doute, nous sommes en terre volcanique. 

    Piruayani

    Un petit coup de vent permet d'entrevoir le fond de la vallée...

    Piruayani

    ... et même Apu Ausangate, toujours aussi pudique !

    Piruayani

    Vers la fin, nous nous tirons la bourre avec Jean-Paul, il atteindra le sommet devant moi.

    Piruayani

     Et nous y voici ! 5 000 mètres, c'est mon record. Et nous y sommes montés à pieds (oui, d'accord, à partir de 4 750... mais quand même !) La photo est prise par Tina, bien sûr.

    Piruayani

    Nous reprenons notre souffle et repartons dans la descente, qui se fait tout de même plus facilement.

    Piruayani

     

    Piruayani

     La seule végétation présente est à base de mousse et de lichen : la nourriture des vigognes !

    Piruayani

    Une petite maison en pierres, au bord de la route. Nous étions tellement dans le brouillard qu'elle était passée inaperçue !

    Elle "fait" habitée, mais nous n'avons vu personne... Peut-être un refuge pour ceux qui font le trek de l'Ausangate ?

    Piruayani

    Nous reprenons notre minibus et la route descend, descend, descend.

    Nous nous arrêtons pour manger dans un petit restaurant en bord de route. On dirait un restaurant pour routiers comme en France. Une longue ligne droite, la bâtisse au bord de la route avec quelques publicités de boissons américaines... des espaces pouvant servir de parking. Très bon repas en compagnie de 3 ou 4 autres convives tous Péruviens.

    Et nous repartons sur la route en ligne droite, et nous descendons, nous descendons...

    Mais assez brusquement, le paysage commence à changer. Il fait beaucoup plus chaud aussi...

    Vers Puerto Maldonado

     Nous nous rendons vite compte que nous changeons de monde.

    Vers Puerto Maldonado

    Ce matin, nous étions dans le brouillard, à 5 000 mètres d'altitude (oui, je me répète, mais c'est voulu, mine de rien... ), il faisait très froid, et ce soir, à notre arrivée à Puerto Maldonado, en forêt Amazonienne, il fait 38°C et un taux d'humidité à 100 %.

    Bonne surprise, l'hôtel est entièrement climatisé !

     

     

     

    « TinkiAmazonie, 17 septembre 2014 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    9
    Lundi 6 Novembre à 09:40
    Xtian

    Bonjour Michel

    Après cette « grimpée » à 5.000 mètres, tu as l'entrainement pour le challenge des Seven Summits, c'est sûr !

    Amitiés

    8
    Samedi 4 Novembre à 18:37

    bonsoir Michel , mais que de beaux clichés !!! et avec la brume  et ces montagnes !! waouh  !  monté à 5000 m   ah ça je n'ai jamais fait !  

    un beau lac et paysages ! et les fleurs sont si belles !!  et ...  passe un beau weekend  A+  amicalement

    7
    Dimanche 29 Octobre à 00:06

    Bonjour Michel ,

    Une terrible ascension qui doit laisser l'illusion

    d'avoir changé de planète , tout est tellement

    différent vers le sommet , peut-être après l'effort

    Est-ce grisant ? Moi je suis bluffée , bravo à tous !

    6
    Samedi 28 Octobre à 08:46

    BonJour Michel,

    Le contraste "en haut" "en bas" est spectaculaire et les photos extras pour donner un idée du climat de cette régions du blog euh du globe. Merci du partage.

    5
    Vendredi 27 Octobre à 14:23
    francinea

    Bonjour, quelle différence de températures et de paysages; 5000 mètres ça commence à faire haut, le plus que je sois allée ce doit être 3800 m environ; le brouillard ça me rappelle la Réunion; je ne peux toujours pas poser le pied complètement par terre, l'infirmier me dit que ça cicatrise bien, mais ce n'est pas encore terminé; je revois le chirurgien dans une semaine; ça va faire trois mois que je suis hs, je ne m'attendais pas à ce que cela prenne de telles proportions; c'est ainsi, je patiente.... je te souhaite une bonne journée, bisous, et bon w end

    4
    Mercredi 25 Octobre à 20:26

    et cette petite maison en pierres est absolument en ordre avec le paysage

    3
    Mercredi 25 Octobre à 20:24

    "bien trop bas (4800m) pour avoir de la neige, côté occidental c'est tout simplement incroyable. Merci encore pour ces clichés magnifiques

    2
    Kri
    Mercredi 25 Octobre à 09:41

    Un paysage lunaire ... mais certainement plus beau que sur la Lune

    Quel dépaysement!

    1
    Mardi 24 Octobre à 23:37

    Bonsoir Michel, quel contraste entre les paysages d'altitude et les dernières photos, ça doit être vraiment chouette de parcourir cette route et de voir les paysages et le climat changer si vite en quelques heures ! J'aime beaucoup les paysages du début, très belles photos ! A bientôt.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :