• Acropole (1), 12 mai 2016

    Retour à Athènes où nous attendent des merveilles, à commencer par l'Acropole.

    Cette colline, 156 mètres au-dessus du niveau de la mer, est située au centre d'Athènes. Tout le monde la connait, au moins en photos. Ce rocher a été occupé dès l'époque mycénienne. C'est Périclès qui a décidé et organisé ce lieu sacré. Phidias, reconnu comme le plus grand sculpteur du Vème siècle a réalisé la décoration. Sur ce rocher d'un peu moins de 3 ha, le génie grec a érigé l'un des plus remarquables ensembles architecturaux de l'histoire de l'humanité.

    Le Parthénon, l'Erechthéion, les Propylées et le temple d'Athéna Niké étaient autrefois parés de sculptures dues aux plus illustres artistes de leur temps. Certaines sont visibles sur place dans le musée attenant, j'y reviendra, d'autres ornent des collections étrangères à commencer par le British Museum...

     

    Acropole

    L'approche se fait par un chemin qui contourne la colline et nous dévoile l’odéon situé en contrebas.

    Odeon

    On passe sous le temple d'Athena Nike et les Propylées apparaissent sur la gauche.

    Temple d'Athena Nike et Propylées

    Le petit temple d'Athena Nike a été rénové, les travaux sont terminés. Admirez la frise.

    Athena Nike

    La montée se poursuit. Bien sur, nous ne sommes pas seuls...

    Athena Nike & Propylées

    On accède enfin aux marches des Propylées. Du marbre, bien sur.

    Propylées

    Les Propylées forment une entrée théâtrale composée d'un corps central et de deux ailes asymétriques. Les travaux de rénovation sont ici terminés. C'est monumental.

    Propylées

    Couronnement de l'Acropole, bâti à la gloire d'Athena, le Parthenon, construit entre 447 et 432 avant J.C. semble aujourd'hui encore "animé d'un souffle vivant et incorruptible, d'une âme inaccessible à la vieillesse" (Plutarque)

    Certes, mais le premier contact est tout de même un peu décevant. Les échafaudages et la grue ne facilitent pas la poésie...

    Parthenon

    C'est la 4ème fois que je me retrouve à Athènes sur l'Acropole. La première, c'était en 2002, les travaux de rénovation étaient déjà en cours.

    J'ai vu la progression, qui n'est pas négligeable, loin de là. Il paraît qu'il ne reste pas grand chose à finir avant la fin des travaux. Tout cela coûte cher, les Jeux Olympiques ne sont pas encore amortis et le FMI ne rate pas une occasion de poignarder la Grèce dans le dos... Tout cela, je le sais. N’empêche : je n'ai toujours pas vu l'entrée ouest du temple.

    Fondations

    On contourne par le sud : les fondations prennent emprise sur le rocher.

    Parthenon

    Le côté est est plus visible. Il s'agit donc d'un temple dorique, entièrement en marbre,  entouré d'une colonnade : 8 colonnes en façade, et deux frontons

    Parthenon

    Certaines sculptures du fronton est sont encore bien visibles, notamment les têtes de chevaux.

    Parthenon

    En revanche les métopes (plaques sculptées sur les côtés) sont partiellement effacées.

    Parthenon

    On peut prendre un peu de recul pour admirer l'équilibre général du Parthenon.

    Parthenon

    Vue depuis l'extrémité est du site (avec filtre polarisant). A droite, l'Erechtheion.

    Parthenon

    « Saint-Luc en Phocide & Amphiaros, 11 mai 2016Acropole & Agora, 12 mai 2016 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Août 2016 à 14:48

    Préférence pour la seconde avec la ville en contre bas

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :