• Acropole & Agora, 12 mai 2016

    La visite de l'Acropole se poursuit par l'Erechtheion, complètement rénové.

    C'était le lieu de culte essentiel de l'Acropole, lié à la fondation et à la pérennité d'Athènes, et abritant le portique des caryatides, le motif le plus connu du site.

     

    Erechthéion

    Les six statues de jeunes filles supportent un dais funéraire.

    Caryatides

    Droites, vêtues de longues tuniques ioniennes, elles portent en guise de coiffure un chapiteau circulaire décoré de motifs en forme d’œufs et de fers de lance.

    Caryatides

     

    Caryatides

      Le portique nord est composé d'élégantes colonnes ioniques...

    Erechthéion

    ... avec un plafond décoré de caissons.

    Erechthéion

     

    Après être redescendus de l'Acropole, nous visitons l'Agora.

    Le site est verdoyant, planté de myrtes, cyprès et oliviers. Deux monuments majeurs y subsistent : le musée installé dans le portique d'Attale et le temple d’Héphaïstos.

    On passe d'abord devant l'église des Saints-Apôtres.

    Eglise des Saints-Apôtres

    L'Agora est le lieu où les citoyens prenaient la parole.

    Ne rêvons pas. On parle des citoyens. Pas des femmes. Pas des esclaves. Pas des plus pauvres.

    Et parmi ceux qui avaient le droit d'assister aux réunions et de prendre la parole, rares sont ceux qui avaient assez d’expérience, de culot et d'autorité pour s'exprimer clairement devant  des milliers de personnes...

    C'est pourtant clairement un début de démocratie : "le pouvoir au peuple."

    L'assemblée était toute puissante : elle décidait de la paix et de la guerre, nommait les magistrats, recevait les ambassadeurs, concluait des alliances avec les autres cités.

    Ce pouvoir était cependant tempéré par le conseil, composé à partir de 500 membres tirés au sort chaque année et dont un dixième (les prytanes)  siégeait en permanence pour un dixième de l'année, avec un président différent, tiré au sort chaque jour.

    Portique d'Attale

     Le portique d'Attale représentait à la fois une superbe promenade et un centre commercial. Il a été reconstruit comme musée.

    Musée de l'Agora

     On y trouve des vases et statuettes trouvés sur l'Agora : terres cuites, bronzes, ivoire, vases peints...

    Musée de l'Agora

    Vase en terre cuite représentant un athlète victorieux vers 450 avant J.C.

    Musée de l'Agora

     Tessons de vote (ostraca) : utilisés pour ostraciser (bannir) les hommes politiques dont on était mécontent. On y retrouve les noms de divers personnages qui comparurent devant l'assemblée...La démocratie au vrai sens du terme.

    Temple d'Hephaistos

    Le temple d'Hephaistos es particulièrement bien conservé. Construit entre 449 et 444 avant J.C.

    Temple d'Hephaistos

    A l'intérieur du temple se trouvaient des statues d'Hephaistos et d'Athena, tous deux protecteurs des artisans d'Athènes.

    Temple d'Hephaistos

    La frise représente le combat des Lapithes contre les Centaures.

    Acropole depuis l'Agora

    Un dernier regard vers l'Acropole avant de partir.

     

     

    « Acropole (1), 12 mai 2016Athènes, le musée national »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 5 Septembre 2016 à 17:32

    Ce sont des trésors qu'ils nous ont laissés. Si toutes ces sculptures étaient à cette époque déjà signe de richesse et d'influence, elles sont devenues, à mes yeux, des joyaux inestimables qu'on ne se lasse pas d'admirer.

    Merci pour ce petit voyage.

    Bonne fin de journée

    Josette

    1
    Lundi 5 Septembre 2016 à 16:25

    bonjour Michel , ah oui il y a de beaux restes depuis tant d'années !  superbes ces sculptures j'aime  ... , un jour j'espère y aller  merci bel am A+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :