• Arequipa (1), 3 septembre 2014

    Nous sommes pour un jour et deux nuits à Arequipa, la ville blanche.

    Le terme est ambigu. Il est vrai que beaucoup de bâtiments sont bâtis en tuf volcanique blanc, et de loin, la ville paraît éclatante sous le soleil. Il est vrai aussi que la ville, construite par le quatrième Inca Mayta Càpac au début du XIVème  siècle a été refondée par les espagnols le 15 août 1540. La Vierge de l'Assomption est donc la sainte patronne de la ville. En 1600, un violent tremblement de terre a détruit la majeure partie de la ville. Des séismes ont frappé de nombreuses fois Arequipa, la dernière fois en 2001.

    Aujourd'hui, Arequipa est la deuxième ville du pays avec 760 000 habitants. Leur origine est majoritairement espagnole, donc européenne, alors qu'au Pérou la proportion de "blancs" est de 15%. C'est aussi pour cette raison que les péruviens l'appellent la "ville blanche"...

    On a noté de nombreux séismes, donc, mais aussi, et surtout, Arequipa est entourée de volcans.

     

    Arequipa

    Arequipa est située à 2380 mètres d'altitude. Le volcan le plus proche est le Misti, il culmine à 5822 mètres.  Un peu plus loin, le Chachani (6075 m), le Coropuna (6425m) et aussi l'Ampato (6288 m) dont je reparlerai dans le prochain article, pour raconter une "drôle" d'histoire...

    Le Misti

    Les montagnes n'ont pas de neiges éternelles en-dessous de 6000 mètres, car il y a très peu de précipitations et que nous sommes en zone sub-tropicale. L'aspect est néanmoins impressionnant !

    La Compania

    Pas de chance pour la cathédrale. Elle était en travaux, intérieur et extérieur. A travers les palissades, nous pouvions voir les échafaudages de la façade... 

    Nous nous rabattons sur l'église de la Compania, église jésuite du XVII ème siècle (Compania = Compagnie de Jésus) Située dans l'angle de la Plaza de Armas, elle possède une façade très ornée. Le cloître accueille des boutiques proposant des souvenirs, des banques et des vêtements en laine d'alpaga.

    Cloitre de la Compania

     

    Cloitre de la Compania

    Plus loin, la façade de l'église  San Agustin. Les façades lourdement ornées du baroque colonial surprennent... Celle-ci est très modérée par rapport à ce que nous verrons par la suite.

    Eglise San Agustin

     Un peu au-dessus de la ville, dans un petit parc, nous découvrons l'église San Juan de Yanahuara.

    Eglise de Yanahuara

    La façade reste dans la moyenne locale...

    Eglise de Yanahuara

    En redescendant vers la Place d'Armes, nous tombons sur un défilé. Sans trop comprendre le sujet de la procession, nous admirons d'abord le magnifique véhicule qui précède les marcheurs...

    Procession, Place d'Armes

    ... les deux personnes debout à l'arrière saluent les spectateurs...

    Procession, Place d'Armes

     ... puis une série de dames pas très jeunes en costumes traditionnels défilent au son d'une fanfare (il y a quelques messieurs, aussi)...

    Procession, Place d'Armes

    ... saluent les spectateurs enthousiastes...

    Procession, Place d'Armes

    ... plusieurs groupes, chacun avec un type de costumes différents, se succèdent en marchant en mesure...

    Procession, Place d'Armes

    ... l'air est léger, le soleil brille, la fanfare brille aussi, la foule applaudit.. 

    Procession, Place d'Armes

    ... à la fin, un panneau nous signale que les péruviens fêtent le 32 ème anniversaire du service national d'aide sociale aux personnes âgées.

    Arequipa (1), 3 septembre 2014

    La suite du séjour à Arequipa passera bien sûr par le couvent de Santa Catalina  puis nous rendrons visite à... Juanita !

     

     

     

    « Sur la route d'Arequipa, 2 septembre 2014Arequipa (2) »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    7
    Jeudi 13 Avril à 10:43
    j'aime beaucoup le baroque d'Amérique Latine, chargé, certes, mais réalisé avec les matériaux disponibles et il donne l'impression qu'il a été fait pour le peuple et pas seulement pour la "haute société" laïque ou le clergé.
    6
    Mercredi 12 Avril à 09:11

    Bonjour Michel,

    Je retiendrai la profusion de couleurs de ce défilé mais surtout la beauté naturelle de ces volcans non "pollués" par l'envahisseur ..

    Bonne journée, Dany

    5
    Lundi 10 Avril à 07:44

    Encore de bien belles images d'une ville que je découvre merci Michel

    4
    Samedi 8 Avril à 10:12
    Xtian

    Bonjour Michel

    Comme d'habitude, tu nous présentes un billet très intéressant et fort bien illustré. Étonnement devant la façade de l'église de la Compania et les colonnes de son cloître, très sculptées. Étonnement aussi avec ce défilé très diversifié pour un anniversaire somme toute bien simple, c'est l'Amérique du Sud si espagnole dans ses origines.

    Amicalement

    3
    Samedi 8 Avril à 08:33

    J'admire le travail de sculpture

    Très belle série

    2
    Vendredi 7 Avril à 08:53

    Bonjour Michel,

    Comme toujours une très belle ballade, bien mise en valeur par tes photos et très bien commentée.

    Le paysage est impressionnant avec ces monts en arrière-plan. Ce qui est surprenant, et qui m'épate toujours, ce sont les sculptures  des façades des bâtiments. Quel travail ! Le tout étant relevé par la richesse des couleurs des costumes folkloriques. Une merveille.

    Encore une fois : merci

    Bonne journée

    Josette

    1
    Jeudi 6 Avril à 16:35

    bonjour Michel , ah oui mais ça c'est magnifique !! toutes ces montagnes si hautes !!!!  et ces monuments tous sculptés ! j'aime +++++  ! les églises et cloitres !!  des merveilles  ...

    c'est une belle ville avec sa place d'armes  et en +  une belle fête !   merci  pour tes superbes photos !!! belle fin de semaine  a+  amicalement 

    ps : je viens de lire ton com !  oui , je publie en alternance  , l'été 2016  , et les autres vacances  hi hi   !    ...   je marque les mois des photos ...   A+   merci à toi 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :