• Le Canal des Moines

     

     Aubazine (Obasina, en occitan) est un petit village situé au sud-ouest de la Corrèze.

    Ouvrage d’art exceptionnel du XIIème siècle d’1.5 km, tantôt creusé dans la roche, tantôt construit en encorbellement par les moines cisterciens de l'abbaye, le canal des moines court à flanc de rocher depuis sa prise d'eau sur le ruisseau du Coiroux.

    Il desservait viviers et moulins et apportait l'eau courante au monastère.

    Le site ne disposant que de quelques petites sources, un canal est créé au XIIe siècle, après 1142, par les moines de l'abbaye cistercienne d'Aubazine sous Étienne d'Obazine le premier abbé, afin d'amener l'eau nécessaire à leur abbaye, à la vie, à l'hygiène, au fonctionnement des moulins et des ateliers ainsi qu'à l'irrigation des potagers et des prairies.

     

    Le Canal des Moines

    Flèche rouge : prise d'eau dans le Coiroux ;   Flèche verte : Abbaye d'Aubazine ;   Flèche bleue : Sur-verse se jetant dans un ruisseau en aval.

    Le Coiroux

    Après un petit saut, le Coiroux s'étale dans un creux où a été installée la prise d'eau. 

    Le saut du Coyroux

    Le canal part en amont du village, où est aménagée une déviation des eaux du Coiroux. À l'endroit de cette prise d'eau se trouvaient un moulin et un vivier qui ont disparu.

    Prise d'eau

    Le chemin suit le canal, alors que le ruisseau du Coiroux a pris ses distances

     Le Canal des Moines : vers l'amont

    Pour mener à bien cette construction, les moines ont dû par endroits contourner ou entailler la roche en granit (brèche Saint-Étienne, baignoires, bretèches) et soutenir l'installation par des murs de soutènement épais et étanches afin de faire passer les eaux ainsi déviées à une quarantaine de mètres au-dessus du précipice.
     

    Le Canal des Moines vers l'aval

    Une légende raconte que la construction du canal fut arrêtée par la présence d'un énorme bloc de granit. Étienne leva alors la main, bénit le rocher qui fut alors tranché et une brèche apparut.

    Le Canal des Moines

    Le canal longe le flanc de la montagne jusqu'au bourg, avec une pente de 0,5%, laissant en aval le ruisseau se transformer en torrent.

    Le Canal des Moines

    En dépit de la vente du monastère à la Révolution, le canal est maintenu et continue toujours d'approvisionner un grand nombre de parcelles de la commune.  

    Le Canal des Moines

    Il est classé au titre des monuments historiques le 12 avril 1965 puis le 24 janvier 1966, mais la tempête de 1999 et la canicule de 2003, conjuguées au passage des touristes et des escaladeurs l'ont grandement fragilisé, conduisant à une opération de restauration menée de 2006 à 2010. 

    Le Canal des Moines

     

    Le Canal des Moines

    Le canal est accessible tout le long de son parcours par un sentier qui le longe ; l'eau prend de la vitesse, en raison d'une pente devenue forte, pour arriver sous le bâtiment de l'ancien moulin abbatial et terminer sa course dans un vaste bassin rectangulaire, l'ancien vivier, aménagé sous les fenêtres du réfectoire.

    Le Canal des Moines : bassin de l'abbaye

    Documentation et dernière photo : Wikipedia et office de Tourisme d'Aubazine.

     

     

     

     

     

     

     

    « 2018Les Eyguiers »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    K
    Mercredi 17 Janvier à 19:57
    Épatant, ça donne envie d'y aller !
    7
    Mercredi 17 Janvier à 15:35

     bonjour Michel,

     

    Tout d'abord, je t'adresse à toi et tes proches et meilleurs vœux pour la nouvelle année avec notamment la meilleure santé possible pour pouvoir continuer les balades que ce soit tout à côté de chez toi ou plus loin.

    Les moines ont  vraiment été de grands aménageurs ! La balade le long de ce canal semble superbe et, bravo pour la magnifique pause longue de la troisième photo !

    6
    Mardi 16 Janvier à 22:23

    Bonsoir Michel et une excellente année  2018 à toi et tes proches! Merci pour cette superbe balade...quel régal!Bonne soirée!

    5
    Mardi 16 Janvier à 10:50

    BonJour Michel,

    Tes photos rendent fidèlement la beauté de ces lieux que j'ai traversés moi aussi.

    4
    Mardi 16 Janvier à 09:21
    Xtian

    Bonjour Michel

    Si on ne lit pas la première ligne de ton article, on pourrait croire qu'il s'agit d'un billet sur l'un des bisses du Valais ! Tout y est, il ne manque que le surveillant du bisse et son marteau qui lui indique au son le débit de l'eau...

    Amicalement

    3
    Mo
    Lundi 15 Janvier à 21:09
    Mo

    Quel travail pour l'époque avec les instruments qu'il y avait alors!

    Ce que je trouve remarquable c'est que, contrairement à beaucoup de canaux, celui-ci est beau grâce aux paysages qu'il traverse!

    Par endroits, on dirait un cours d'eau naturel.

    Bonne soirée,

    Mo

    2
    Lundi 15 Janvier à 20:23

    bonsoir Michel , eh bien ... c'est un endroit que j'aime +++ avec tes photos ! ça j'irais bien m'y balader !! je me le marque ,  les canaux comme ça

    et cette construction et  ce guide de l'eau ... !   j'en avait vu aussi mais ?   tous ces rochers et les vues  et des photos magnifiques ! merci j'aime +++++

    belle soirée  A+

    ça y est j'ai retrouvé l'endroit  hi hi hi   : à Autun sur Saone   si ça te dit ...   merci

    Autun en Saône et Loire - 3

    http://albert-danielle.eklablog.com/autun-en-saone-et-loire-3-a130607642

    1
    Lundi 15 Janvier à 19:26

    Ce doit être une très belle promenade

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :