• Pierres sèches

    La technique de la construction en pierres sèches correspond à un art difficile de construction en pierres sans utilisation de mortier.

    Bien entendu, les pierres sont trouvées sur place. Il s'agit, en général de murets pour délimiter les terrasses ou de cabanes en bordure des champs, pour ranger des outils mais aussi, parfois, s'abriter de la pluie ou du vent.

    Contrairement à la légende, ces constructions ne sont pas particulièrement solides et elles nécessitent un entretien régulier sous peine de tomber en ruine rapidement.

    La tradition a attribué le nom de bories à ces cabanes en pierres sèches de Provence. Les plus connues sont dans le Lubéron (Gordes et son "village des Bories")

    Dans les Baronnies, les cabanes en pierres sèches (qui ne sont pas, ici, des bories) sont moins nombreuses et souvent réparées avec du mortier. Elles sont parfois circulaires, mais plus souvent rectangulaires, parfois surmontées d'un toit de tuiles.

     

    Pierres sèches

     Au milieu des oliviers, cette jolie cabane en pierres sèches a été restaurée. Elle est toujours utilisée.

    Pierres sèches

    Les banquettes, de pierres sèches également, retiennent la terre et facilitent l'accès aux différents niveaux.

    Pierres sèches

    Ici, la cabane est adossée au mur pour plus de solidité.

    Pierres sèches

     Le toit est bien en grosses pierres sèches

    Pierres sèches

    L'entrée est juste une ouverture avec une grosse pierre plate qui sert de linteau pour soutenir la partie la plus haute

    Pierres sèches

    Et la voûte est bien sûr en encorbellement, chaque pierre de la circonférence dépassant un peu vers l'intérieur la pierre du dessous jusqu'à la jonction.

    Pierres sèches

    Sur la Rouveirette, cette colline au nord de Mollans, les banquettes montent presque jusqu'au sommet, c'est à dire une quinzaine de niveaux différents

    Pierres sèches

    Sur le sommet du mur, les pierres sur tranche empêchent les bêtes de s'avancer et sauter (même les chèvres qui vont partout n'aiment pas les appuis qui leur paraissent instables et préfèrent les assises plates)

    Pierres sèches

    Un peu plus loin, parfaitement rénovée, cette cabane possède une porte en bois

    Pierres sèches

    On retrouve le linteau au-dessus de la fenêtre.

    Pierres sèches

     

    Pierres sèches

     Alors que celle-ci, presque en haut de la Rouveirette, probablement abandonnée n'a jamais connu le mortier, mais mériterait bien que l'on s'occupe de son toit !

    Pierres sèches

     

     

     

     

    « CouleursBonne année ? »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    5
    Vendredi 30 Décembre 2016 à 20:42

    Bonjour Michel,

     J'ai vu ces constructions en traversant une partie

    du Sud de la France , elles portent des noms différents

    suivant la région , mais toujours la même fonction

    avec les mêmes systèmes ingénieux pour ajuster les pierres .

    Belle soirée

    4
    Lundi 19 Décembre 2016 à 09:43

    Bonjour,

    Je reconnais avoir tardé à passer sur cet article et regrette de n'être pas venue plus tôt.

    Magnifique série sur ces pierres. Les petites cabanes me rappellent celles que l'on trouvait (quand j'étais enfant, donc il y a longtemps) sur le bords des routes en région  sud parisienne et qu'on appelait "les cabanes de cantonnier". Il n'en reste malheureusement presque plus, l'urbanisme passant avant le patrimoine. Elles avaient pourtant leur charme.

    Bonne journée

    Josette

    3
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 15:23
    superbes constructions qui s'intègrent bien dans leur environnement. Si le toit de la dernière cabane n'est pas en bon état, l'appareillage de ses murs est vraiment très bien conservé, rectiligne.
    2
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 18:11

    Bonsoir Michel

    On ne peut qu'être admiratif devant ces murettes, ces constructions en pierres sèches. On en trouve aussi dans les Cévennes et je crois me souvenir en avoir vu en espagne dans la sierra de Gredos.

    Belle soirée

    1
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 17:34

    ah oui Michel , je trouve ces constructions astucieuses !! et agréable à l'oeil  !   ils étaient fort quand même dans le temps !   !

     belle fin de semaine  et ++++  amicalement

    Albert et Danièle vous souhaite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :