• Pisco, 31 août 2014, le soir

    Après la journée sur la presqu'île de Paracas, nous n'avons que quelques kilomètres pour arriver à Pisco. La petite ville a été éprouvée en 2007 par un terrible tremblement de terre de force 8. Il y a eu 550 morts et 2000 blessés. De nombreux bâtiments ont été détruits. Notre hôtel est à moitié terminé et de nombreux bâtiments sont encore en chantier. Maintenant la côte sud est prête à recevoir à nouveau les visiteurs. D'après les autochtones rencontrés, ce que les touristes peuvent faire de mieux, c'est venir et profiter des atouts de la région.

     

    Cathédrale

    Selon l'angle d'où on la regarde, la cathédrale est presque intacte... ou bien abimée. Une partie du toit s'est effondré sur la foule qui s'y était réfugiée, et on a dénombré une centaine de victimes.

    Plutôt que la démolir, car elle n'était pas réparable, les habitants ont préféré la laisser en l'état et en bâtir une nouvelle juste à côté.

    Les cathédrales

    L'ancienne ne se visite pas pour raison de sécurité. L'intérieur de la nouvelle est plutôt sobre, comparé au baroque colonial que nous trouverons un peu partout au Pérou.

    Cathédrale

    La place principale, comme partout en Amérique Latine, se nomme Plazza de Armas. C'est la place d'armes, lieu de rassemblements, de défilés mais aussi de fêtes. Tout autour, on y trouve des boutiques, des restaurants. Mais un côté est réservé à la cathédrale. Tout le monde s'y retrouve à la tombée de la nuit. Les taxis locaux sont à base de mobylettes...

    Pisco, Place d'armes

    Je remarque ces arbres de petite taille, couronnés de fleurs orangées du plus bel effet

    Pisco, pace d'armes

    Un petit restaurant nous fait gouter le "Pisco", alcool local à base de raisin, et nous propose notre premier ceviche, poisson blanc cru mariné dans du jus de citron avec des oignons et des patates douces. A connaître absolument ! Nous reculons, en revanche, devant les pâtisseries aux couleurs diverses et aux empilements de crème fraiche... Nous aurons l'occasion durant ce voyage, de constater l'extraordinaire diversité de la cuisine péruvienne, souvent d'une grande finesse.

    Patisserie

    Nous finissons la soirée sur le port pour admirer les évolutions des sternes et des fous variés, cousins de nos fous de Bassan européens

    Fou varié

     

    Sterne

     

    Sterne

     

     

    « Paracas : 31 août 2014Îles Ballestas, 1er septembre 2014 »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Samedi 18 Mars à 11:31

    Bonjour Michel

    Les sternes rencontrées ici à Pisco prépare leur ceviche si on comprend bien les deux dernières photos LOL

    Amicalement

    2
    Vendredi 17 Mars à 23:07

    Le Pérou connait, en ce moment des pluies importantes avec inondations mortelles. Ils ont bien fait de construire une nouvelle église qui me parait très sobre et belle.

    Pinaise les gâteaux !! on les dirait tout droit sorti d'une dinette Barbie !

    1
    Vendredi 17 Mars à 19:57

    BONSOIR MICHEL , AH OUI TERRIBLE CES tremblements de terre !!!  et pour l'église si belle !   quelle dommage ! elle devait être magnifique à l'intérieur  !!!  pourvu qu'ils la réparent   !!! 

    et de beaux clichés d'oiseaux en vol !!  merci du partage  bon weekend  A+  amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :