• Vallée Sacrée (5) : Aguas Calientes

    Après la randonnée en altitude, la journée n'est pas finie !

    Nous traversons à nouveau Ollantaytambo pour prendre le train. La gare est située légèrement à l'extérieur de la ville.

    Au hasard d'un tournant, nous rencontrons la Princesse Inca, le visage perdu dans les fils électriques !

     

    Princesse

    Avec l'aide de Photoshop ®, je me suis dépêché de la débarrasser de cet ornement aussi inattendu qu'encombrant !

    Princesse

    Nous arrivons à la gare, il y a pas mal de monde, c'est logique quand on connait la destination...

    Ollantaytambo : la gare

    Nous avons le choix entre Perurail et Incarail...

    Ollantaytambo : la gare

    Nos places étant réservées sur Perurail, nous prenons le bleu, qui s’avèrera complet. Et nous remontons la vallée de l'Urubamba.

    Urubamba

    Nous arrivons en début de soirée à Aguas Calientes. Cette petite ville a deux particularités. C'est la porte d'entrée du Machu Picchu et elle est traversée par la voie ferrée !

    Aguas Callientes

    Au bord de la voie, un groupe de musique indienne met l'ambiance pour les voyageurs qui descendent du train (Tous les voyageurs descendent du train !)

    Aguas Callientes

     Sur la place d'armes, l'Inca nous souhaite la bienvenue.

    Aguas Callientes

    Manco Capac ? Pachacutec ? Tupac Amaru ? Un autre ? Personne ne m'a donné la réponse...

    Aguas Callientes

     A ses pieds, un couple de pumas monte la garde.

    Aguas Callientes

    Hôtels, restaurants, souvenirs, agences de randonnées, toute la ville est organisée pour le tourisme et rien d'autre. Les touristes sont d'ailleurs extrêmement nombreux, à ce point, c'est la première fois que j'ai cette impression au Pérou.

    Nous nous installons pour la nuit à l'hôtel. Demain matin, départ aux aurores...

    Mais la nuit sera agitée. Vers 2 heures du matin, coups de trompe puis grondements et bruits de roulement envahissent la chambre.

    Je sors sur le pas de la porte de l'hôtel pour assister au passage bruyant, quoique à petite allure, d'un train qui défile devant moi (le mur jaune, à droite, c'est le mur de l'hôtel...)

    Aguas Callientes

    Comme il n'y a pas de route, pour se rendre au Machu Picchu, il y a deux possibilités : La première c'est le train jusqu'à Aguas Calientes puis la navette ou un sentier pour se rendre sur le site (une demi-journée de marche, à côté de la route aménagée pour les navettes) Le train est plutôt cher, les navettes aussi, la marche est gratuite.

    La deuxième possibilité, c'est la randonnée à la carte. Le Chemin de l'Inca part de Cuzco et arrive à la Porte du Soleil 150 km plus loin.

    La plupart des marcheurs prennent le train pour démarrer la randonnée au km 88, ils ont alors 3 ou 4 journées de marche jusqu'au Machu Picchu, avec plusieurs cols au-dessus de 3 000 mètres, dont un culmine à 4 198. Des aires de camping sont aménagées régulièrement. Les départs sont contingentés (500 départs par jour, y compris guides et porteurs) Il faut s'inscrire plusieurs mois à l'avance et il n'existe pas de remboursement en cas d’annulation.

    Une possibilité existe de partir le matin d'un point situé à 8 km du but, ce qui permet d'en voir une petite partie en une grosse demi-journée.

    Ce trek nécessite une excellente condition physique. Tous ceux qui l'ont fait se souviennent de moments difficiles mais d'une aventure fabuleuse. J'avoue avoir hésité, mais mon âge m'a dissuadé de tenter l'aventure et je crois que j'ai bien fait, compte tenu de certaines difficultés que j'ai ressenties avec l'altitude.

    Mais pour garder l'émotion intacte, depuis le site nous avons fait la balade (un peu moins de 2 heures aller-retour) jusqu'à la Porte du Soleil, pour découvrir le Machu Picchu tel qu'il devait se révéler aux marcheurs sous l'Empire Inca.

    Inti Punku

    Je vous présente donc l'arrivée. Vous marchez sur un sentier en pente douce dans la forêt. Puis vous arrivez à une porte : Intipunku, la Porte du Soleil.

    Inti Punku

    La porte devait être un poste de garde avancé, où devaient se trouver les gardiens. 

    Inti Punku

    On franchit la porte, on s'avance...

    Machu-Picchu

     

     

    « Vallée Sacrée (4) PumamarcaMartin-Pêcheur »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    7
    Samedi 16 Septembre à 10:19

    bonjour Michel , un régal de revoir tes articles !  qui méritent + de vues !  comme celui ci et +++  beau weekend  a+ amicalement 

    6
    Jeudi 14 Septembre à 08:50
    Xtian

    Bonjour Michel

    Le Chemin de l'Inca ? Il me plairait assurément mais je n'irai pas car ce que j'ai lu ne m'y incite pas avec 500 marcheurs (guides et porteurs inclus) qui progressent en file indienne, c'est pas mon truc !

    Quant à Machu Pichu, tu vas peut-être nous en dire plus dans un prochain billet, mais la découverte pour un touriste doit couper le souffle (au physique comme au figuré).

    Amitiés

    5
    Kri
    Mercredi 13 Septembre à 16:26

    Le machupicchu ... il fait rêver plus d'un

    L'effet de vitesse sur le train est très réussi

    4
    Mardi 12 Septembre à 21:36

    Bonsoir, merci de ta visite...  j'admire, ce soir,  grâce à ces magnifiques photos  un site vraiment époustouflant... Tes photos sont splendides et me permettent quand même de profiter de  cette vue exceptionnelle  car ça m'étonnerait que j'arrive un jour là-bas...  Il est sympa le petit train bleu par contre, celui qui rase presque les murs de l'hôtel, il a intérêt à ne pas  dévier de sa trajectoire arf Vraiment magique!Bonne soirée!

    3
    Mardi 12 Septembre à 18:41

    Re-bonsoir

    Epoustouflant .... Superbe, magnifique, etc...

    quel merveilleux pays où cette civilisation Inca a laissé tant de traces indélébiles. C'est ....magique.

    Bonne soirée

    Josette

    2
    Mardi 12 Septembre à 18:14

    bonsoir Michel , ah oui quelle honte ces fils ! il n'y a plus de respect pour rien !  superbe ton article et la princesse est magnifique !

    tu parles de grandes et belles statues ! et accueil en musique  géniale !   quelle nature et ta dernière photo est magique et grandiose j'aime +++ ton article

    bonne semaine  A+  amicalement

    1
    Mardi 12 Septembre à 18:09

    Bonjour Michel,

    Agua Calientes j'ai adoré et pourtant dans les guides touristiques peu en disent du bien. C'est une ambiance spéciale de bout du monde, on sent que c'est la porte d'entrée de quelque chose d'énorme. Je regrette de ne pas être restée plus longtemps ... Tes photos me permettent d'y retourner un peu !

    Merci d'être passée voir mes sucriers, non ils n'étaient pas dans une volière, ce sont de vrais oiseaux sauvages mais ils sont habitués à l'homme et accro au sucre. En moyenne on pouvait les approcher à 2 - 3 mètres et même moins quand ils étaient dans la mangeoire "noix de coco".

    Bises et à bientôt.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :