• Île de Taquile, 7 septembre 2014, après-midi

    L'île de Taquile est située à 45 km de Puno. Elle mesure 5,5 km de long sur 1,6 de large. On a vu que le lac Titicaca était à 3812 mètres d'altitude. Le point culminant de l'île est à 4050.

    Il y a environ 2 200 habitants.

     

    Île de Taquile

    Nous débarquons en fin de matinée, venant de chez les Uros. Bien sur, tout de suite, il faut monter !

    Île de Taquile

    La pente est raide (nous sommes à presque 4 000 mètres.

    Île de Taquile

    Nous sommes attendus au petit restaurant, où nous sera servie, comme d'habitude, une excellente cuisine locale, à base de poissons.

    Île de Taquile

    Le personnel est agréable et de bonne humeur. La spécificité de l'île, est que les hommes sont connus pour filer la laine et tricoter des bonnets rouges.

    Île de Taquile

    Il existe six districts. A chaque changement, on franchit une porte ornée que l'on retrouvera souvent dans les montagnes du Pérou.

    Île de Taquile

    Les habitants de l'île vivent de la pêche, l'agriculture en terrasses et élèvent quelques moutons. L'autre ressource, bien sur, est le tourisme.

    Île de Taquile

    Près du sommet, on arrive  au village principal. Sur la place, l'église catholique ne fait pas oublier d'invoquer la Pachamama avant chaque évènement important.

    Île de Taquile

    Les constructions sont en pierres et en pisé.

    Île de Taquile

    Le soleil pénètre mal dans les ruelles étroites et montantes.

    Île de Taquile

    Puis nous abordons la descente de l'autre côté de l'île, cette fois-ci par l'escalier qui, parait-il, comporte 500 marches... 

    Île de Taquile

     

    Île de Taquile

    La culture dans ces terrasses n'est surement pas de tout repos !

    Île de Taquile

     Les fermes en dehors du village, sont en terre séchée avec des toits de paille.

    Île de Taquile

    Le petit garçon qui nous a suivis depuis son village, nous quitte sagement au franchissement de la porte de son territoire.

    Île de Taquile

    Nous reprenons le bateau qui va nous ramener à Puno pour la nuit.

     

     

     

    « Chez les Uros, 7 septembre 2014 au matinLe marché de Juliaca, 8 septembre 2014 au matin. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mardi 30 Mai à 23:26

    Bonsoir Michel,

    Merci pour le partage, ça me permet de visiter Taquile virtuellement. Lors de notre voyage, on devait y aller après avoir passé la nuit à Amantani (qui ressemble à Taquile au niveau des paysages et des habitations, mais en diffère par les costumes des habitants), mais une tempête de neige sur le Titicaca et la sagesse de nos guides en ont décidé autrement ... Merci pour le lien vers mon blog ;-).

    A bientôt.

     

    4
    Jeudi 25 Mai à 09:28

    C'est aride, la vie ne doit pas être facile et pourtant ils ont toujours le sourire

    Très bon long WE

    3
    Mardi 23 Mai à 21:58

    ... C'est à la fois pauvre, aride et beau. Les costumes des habitants colorent les paysages, on est complètement transportés.

    Merci pour le partage de ce magnifique voyage.

    Josette

    2
    Mardi 23 Mai à 18:15

    Bonjour Michel,

    De belles photos d'un lieu qui semble à des kilomètres de la civilisation, mais pas tout à fait on y trouve quand même une parabole.

    1
    Mardi 23 Mai à 17:37

    bonjour Michel , ah oui ça nous dépayse complètement  !  ces paysages en espalier j'aime ... !! et tes photos et oui il faut toujours être ne forme ! ça monte toujours  hi hi hi 

    la maison avec son toit de chaumes et la rencontre avec ces personnes et +++     merci du beau partage belle semaine  A+  amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :