• Edit du 20/03/2017 :

    De fortes précipitations, des inondations et des glissements de terrain affectant 20 des 25 régions du Pérou ont fait au moins 75 morts, 263 blessés, 20 disparus et plus de 100 000 sans-abri, selon un dernier bilan émis par les autorités. La cause semblerait être "El Niño côtier". Le courant froid qui remonte le Pacifique le long de la côte ouest du Pérou, s'inverse et devient chaud tous les 2 à 7 ans.

    Le phénomène météorologique, causé par le réchauffement du Pacifique équatorial, se manifeste tous les deux à sept ans entre les mois d’octobre et de mars, provoquant de fortes pluies qui affectent principalement la région côtière du Pacifique de l’Amérique du Sud.

    Ce phénomène était annoncé en septembre comme d'une ampleur extraordinaire cette année, mais alors qu'au fil des mois il semblait être moins fort que prévu, de fortes pluies ont débuté fin février et doivent se prolonger jusqu'à mi-avril.

    Des informations plus précises sont à lire  ici  et  ici

    Dans ce pays habitué aux tremblements de terre, ceci constitue la plus grande catastrophe depuis 20 ans.

    Mes pensées vont vers tous ces gens si sympathiques et accueillants que j'ai pu rencontrer lors de mon voyage.

     

     

    En 2014, nous sommes partis 3 semaines au Pérou.

    C'est à la fois peu et beaucoup, je m'en explique dans le premier article.

    Si cela vous dit, rendez-vous  ici  ou directement par l'onglet Voyages

     

    Alpaga


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires